les nouvelles sculptures

De retour du Burkina où j’ai travaillé dans’ l’Atelier des Arts du Feu’ à Bobo Dioulasso, je vous présente mes derniers travaux. C’est mon quatrième stage cet atelier. L’accompagnement y est toujours aussi professionnel et attentif.

Les réalisations de cette fois-ci ont été placées sous le signe de la rencontre entre les matières : j’ai utilisé des matériaux existants – carton, écorce, corne …qui ont nécessité pour certains de faire des moules puis des tirages en cire. La fonte  a mobilisé toutes les énergies et toutes les compétences. Une autre série de sculptures a demandé de travailler le bronze et le fer en association après la fonte , en élaborant la sculpture pas à pas à mesure que son assemblage avançait. Les socles ont été réalisés en métal toujours avec le concours de la belle équipe qui a trouvé les plaques de tôle, et les artisans pour réaliser les socles. Pour quelques sculptures, il a fallu réfléchir à une manière de fixer la sculpture au socle, et c’est l’ensemble de nos réflexions qui a permis de trouver la solution….une sélection des sculptures :

 

sculptures de ce mois de février

 

j’ai bien tardé à mettre des images en ligne…

tout n’y est pas encore, et j’ai repris des photos que j’espère meilleures de sculptures plus anciennes,

m’enfin, voilà une bonne partie du résultat du travail de ce mois de février dans l’atelier des ‘Arts du feu’ de bobo Dioulasso !

pour les prix, c’est ici !

une nouvelle série de sculptures

un nouveau voyage au Burkina, un nouveau stage avec Rodrigue, Baaba, Mossè, Karim.

Inutile de dire que sans leur accompagnement, je n’en aurai pas fait autant !

Pour cette série j’ai exploré des combinaisons : bronze et broderie, bronze et bois, bronze et fer.

 

et la dernière née, la main dans la main (gestation et réalisation mai-juin2014)

J’imagine une version gigantesque du veilleur, sur une plage déserte : quelqu’un connaît une collectivité intéressée ? merci d’utiliser la page contact !

 

Enfin, ce jour 16 août 2014, j’ajoute dans la galerie une sculpture créée récemment – Merci Ouransa et Noufou pour le support ! – : la main dans la main.

 

 

 

 

La recette de la sculpture en bronze


Prendre de la cire, et puis jouer
malaxer, rouler, aplatir, étirer
la marier   avec du fer, avec du bois
avec du fil
strier , ciseler, lisser

 

un fer chaud, pour souder, pour les larmes

 

Être insatisfait, faire une boule,
recommencer.
Laisser émerger.

 

Pour la pomme il faut un noyau,
pour le poisson aussi.

 

Et puis envelopper soigneusement d’argile
une couche deux couches trois couches                   laisser sécher

 

Confier au fondeur.

 

Casser
Ebarber, limer, patiner : voilà, c’est prêt !

Les sculptures

Plaisir d’enfance retrouvé du modelage…plaisir à réaliser un objet….plaisir à travailler en équipe – et quelle équipe, Noufou Sissao en France et au Burkina Faso, Rodrigue, Baba et Mosé au Burkina Faso – (je n’ai ni la compétence, ni l’équipement pour réaliser seule des sculptures en bronze)…