Obscurité

J’aime quand on distingue à peine ce que l’on voit….qu’on devine un visage, un contour, un lieu… quand on est déconcerté par les ombres….que l’image en devient abstraite….