Flâner à Nevers

De Nevers je n’avais comme référence que le film Hiroshima mon Amour. J’ai découvert une ville endormie sur la Loire; glorieux passé d’industrie de la faïence, qui en a fait les beaux jours plusieurs siècles : assez pour avoir de magnifiques édifices publics et hôtels particuliers. L’église des Bénédictins est désaffectée, habitée surtout par des pigeons. Une cage a été déposée où ils peuvent entrer et non sortir – avec de l’eau et du grain  ; c’est digne d’une installation d’art contemporain. L’arrivée sur le pont est splendide, flâner le long de la Loire facile … A côté de l’Impasse de belles lunettes, un fleuriste a verdi façade, voiture…le temps que nous avions pour flâner suffit à donner envie de revenir.